Maquillage

Je teste Peach Perfect Foundation, le FDT mat de chez Too Faced.

Les fonds de teint et moi, quelle grande histoire ! Mais pas d’amour, je vous le dis !

J’ai toujours galèré à trouver THE ONE, le seul, l’unique qui m’accompagnerait un moment (genre au moins 6 mois !)

J’en ai testé des tas, j’en teste encore, je ne désespère pas de trouver celui qui sera fait pour moi et comme le teint, c’est la base : « ça sert à rien de maquiller tes yeux ou ta bouche si ton teint n’est pas fait ma chérrrrrrrrrrrrie » (oui j’ai été bercée par Cristina durant ma tendre adolescence), je suis déterminée à le trouver !

Mais trouver un fond de teint qui match avec sa carnation et ses envies, ce n’est pas chose simple. 

À chacun (et oui, certains hommes en portent également) ses exigences : on le veut parfois léger, parfois hyper couvrant, voire modulable ; on le veut tantôt avec un fini hyper glowy, tantôt un fini ultra mat ; on ne veut pas qu’il assèche, on veut qu’il hydrate mais sans briller ; on le veut de plus en plus bio mais parfois encore on le préfère icône de la parfumerie classique ; on le veut plus que naturel telle une seconde peau ou alors ultra sophistiqué pour une transformation maximale ; et puis on ne veut pas y mettre trop d’argent ou alors c’est le truc pour lequel on met vraiment le prix.  

Mes exigences aujourd’hui (heureusement à force) je les connais, en revanche je n’ai pas encore trouvé LE fond de teint qui y répond parfaitement. Sachant qu’en plus de mes exigences, j’ai un problème de carnation. Premièrement, démaquillée, la peau de mon cou n’est déjà pas de la même couleur que celle de mon visage. Deuxièmement, ma peau n’est pas du tout blanche (contrairement à ce que vous pouvez croire en voyant ces photos prises face à la fenêtre, pour un rendu le plus naturel possible et sans retouche photo) et elle n’est pas mate non plus : j’ai la peau un peu jaune.. Ce qui ne me facilite clairement pas la tâche pour trouver LA bonne couleur. 

Je me souviens d’une fois où la vendeuse de la boutique Bobbie Brown à Lyon m’avait vendu un fond de teint en me disant « Vous avez vraiment une carnation particulière, cette référence on la vend deux fois dans l’année ! ».. eh bien me voilà bien ! 

Loin d’être un problème existentiel, j’espère d’ailleurs que vous percevez quand même mon humour à travers mes articles, je reviens vers vous aujourd’hui avec un nouveau test fond de teint. 

Je vous avez présenté ici en septembre le FDT Reboot de chez Make Up Forever et j’avoue qu’il me convient beaucoup moins ces temps ci. Pourquoi ? Déjà parce que sa teinte se rapproche plus de celle de mon visage en été, ensuite parce que ces derniers temps j’ai la peau ultra grasse et le Reboot est trèèèèèèèès hydratant : résultat en fin de journée (et même avant !) le fond de teint fait sa promenade de santé sur mon visage (comprenez qu’il se déplace, qu’il glisse, au cas où ça ne serait pas clair l’histoire de la promenade) et brille de façon vraiment insolente ! 

Donc je confirme ce que je disais lors de sa découverte, je le déconseille aux peaux grasses et aux peaux mixtes dont le type « peau grasse » prend le dessus. En revanche, pour les personnes aux peaux sèches et déshydratées, foncez ! J’ai d’ailleurs vu plusieurs vidéos Youtube qui le recommandent pour les peaux matures notamment pour son hydratation, sa légèreté et sa texture ultra fluide. 

Vous l’avez compris j’étais donc à la recherche d’un FDT mat. J’ai toujours dans mes tiroirs le MATTE Velvet de chez MUF en cas de crise majeure mais il est vrai qu’il est très épais et par conséquent, pas toujours facile à travailler. J’ai également utilisé pendant un moment le Velvet de chez Chanel mais je trouve son fini trop poudré, limite asséchant (je parle pour moi !). Dernièrement j’ai voulu tester moins cher avec le Can’t Stop Won’t Stop de NYX mais là aussi, il y a eu un souci. Déjà, il faut que je retienne la phrase suivante « J’arrêterai de me fier au Swatch dans les vidéos Youtube pour choisir ma teinte, c’est une énorme erreur » et par conséquent « je n’achèterai plus de FDT sur internet si je ne connais pas la référence qui me correspond parfaitement » : je l’ai mis une ou deux fois, tout le monde m’a dit que j’avais une mine affreuse (bon, ok, j’ai eu des problèmes de santé en décembre, mais le look Mercredi Addams n’arrangeait rien !) et en plus il avait un fini ultra poudré qui file dans les pores.. le rendu était tout sauf uniforme.

Je suis donc allée une nouvelle fois à la pêche chez Sepho et je suis repartie avec le Peach Perfect de Too Faced, je sais qu’il ne s’agit pas du tout d’une nouveauté, mais qui sait ? Ça peut peut être vous intéresser ? 

J’ai choisi Too Faced car dans mes mauvais jours, quand mes FDT ne me conviennent pas du tout, je décide d’appliquer l’anti-cerne Born This Way de Too Faced tel un FDT et clairement j’adore le résultat. Donc dans la logique, je me suis dis qu’il suffirait de prendre leur fond de teint dans la même teinte.  

Sur son packaging il est écrit « Fond de teint confort mat enrichi à la pêche et au lait de figue sucré (à défaut de pouvoir manger du sucre je vais m’en mettre sur le visage cette année!) couvrance moyenne, sans transfert, sans huile, matifiant, qui ne brille pas sur les photos »  La promesse est donc plutôt sympa dans mon cas ! 

Je l’ai donc testé la semaine dernière : premièrement j’ai eu la bonne surprise de m’apercevoir qu’il s’agissait dans format 48mL, habituellement on est sur 30mL pour un FDT, deuxièmement je me suis laissée envouter par son odeur douce et sucrée. 

Il est très agréable à appliquer, personnellement je l’applique au pinceau. La matière s’étire bien et est moins épaisse que le MATTE VELVET, mais elle n’est pas hyper fluide non plus ! 

Pour ce qui est du fini sur la peau, en effet il n’est pas brillant et a un léger côté poudré sans pour autant être asséchant. Au fil de la journée je trouve qu’il vieillit bien sur la peau : il ne bouge pas et n’a pas besoin d’être re-poudré. Je le trouve en effet moyennement couvrant mais j’ai la bonne surprise de ne pas le sentir sur ma peau durant la journée, ce qui est un luxe ! 

Je l’ai testé dans des conditions extrêmes : en effet j’ai fait la sieste avec, haha ! Et il n’avait pas bougé, de même je suis allée courir avec et il a plutôt bien supporté l’effort.. et la transpiration !

 

AVANT/APRES

J’avais fait une photo avec juste l’application du fond de teint mais je me suis rendue compte après qu’elle était toute floue : ici c’est donc avec le teint et les yeux maquillés.

 

Admirez le travail sur les cernes (sans anti-cerne, juste le FDT !) et ne prenez pas peur !

Si je devais lui mettre une note je dirais 8/10. 

Au sujet du contenant il s’agit d’un flacon pompe, généralement pratique mais le tube est en plastique ce qui ne facilite pas du tout la chose : j’ai du mal à faire sortir le produit… peut être que je ne suis simplement pas très douée. La couvrance est bien (vous allez dire que oui avec la photo) mais un tout petit peu plus et c’était le top ! Au niveau de la teinte ce n’est pas encore exactement ça, je porte le Porcelain si ça peut vous donner une idée. 

 

Pour terminer, c’est un FDT qui est au prix de 38€. Ça peut paraître beaucoup, tout dépend de vos envies et de vos « priorités make up ». Personnellement quand je peux je préfère mettre 40€ dans le fond de teint et acheter mon mascara à 7€20 chez KIKO car le teint c’est primordial pour moi (J’ai toujours eu de mauvaises surprises avec les fond de teint « pas chers », mais n’hésitez pas à me faire partager vos trouvailles !) En plus, comme je disais plus haut, il s’agit d’un grand format, ça peut donc être intéressant.

 

Et vous alors, quelles sont vos exigences FDT ? Avez-vous trouvé THE one ? N’hésitez pas à me le dire en commentaires, ça me fait toujours plaisir de vous lire.

 

Je vous souhaite une belle soirée,

Marie.

4 commentaires

  1. Christel a dit :

    A mon grand désespoir (décroissance, lutte contre les grosses entreprises hégémoniques, bio-eco-conscience… On laisse tomber ! 😅), et par le plus grand des hasards, GlamBeige de L’Oréal. Ce truc, c’est du sommeil en liquide. Quelle que soit ma tête au réveil, il fait le job. Légèrement poudré, mais pas plâtre pour autant, assez couvrant pour moi sans masquer les particularités de la peau… Le jour où je tombe sur une alternative écologique qui puisse l’égaler, je pourrai me réconcilier avec ma conscience. En attendant, je culpabilise… Mais je culpabilise avec une teint de pêche. 😅

    1. Marie a dit :

      Oui je te comprends tout à fait, mais pour l’instant en fond de teint bio je n’ai rien vu de super. J’ai juste entendu parler du FDT de la marque Gressa qui apparemment est vraiment super mais coûte tout de même 60€, je ne l’ai jamais vu en magasin pour l’instant donc je ne tente pas encore l’achat internet, surtout à ce prix ! Il faut que je regarde ton GlamBeige alors, je sais que Louise utilise l’Infaillible de chez L’Oréal qui apparemment n’est pas mal non plus (en tout cas elle l’adore!) avec un rapport qualité prix forcément plus intéressant que des FDT de parfumerie 😉

      1. Véronique a dit :

        Bravo d’avoir tenté le avant/après !!!
        Tu es très jolie dans les deux configurations 😘

        1. Marie a dit :

          Hihi Merci Véro 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez