Portrait Maquillage

Portrait Maquillage #10 – Chloé

Il y a des rencontres tout à fait improbables, des personnes qui rentrent dans vos vies de façon tout à fait atypique. C’est exactement ce qu’il s’est passé avec Chloé. 

C’est au téléphone que j’ai échangé avec elle la première fois, il y a un peu plus d’un an, pour une candidature ! Car Chloé travaille dans le recrutement.  

Le contact est passé tout de suite. Elle est le genre de professionnelle qui vous fait penser « Mais en fait, il reste des gens sympas sur cette Terre ! », et il faut bien l’avouer, on ne se fait pas cette réflexion tous les jours. 

Je n’ai pas eu le job, et je sais aujourd’hui que ce n’est pas un hasard, mais j’ai gagné une amie au grand coeur. 

Elle m’encourage dans tout ce que j’entreprends, alors c’est tout naturellement que je lui ai demandé si elle accepterait de se prêter au jeu du portrait maquillage. 

 

Portrait 

Si je devais vous décrire Chloé le plus simplement possible, je vous dirais tout d’abord que c’est une femme forte, de caractère, mais d’une douceur incroyable. Il émane d’elle des ondes positives qui vous font vous sentir bien à ses côtés. Elle est tournée vers les autres, ouverte d’esprit et curieuse de découvrir les gens, leurs vies, leurs aspirations. Elle est d’une extraordinaire générosité : elle vous donne de son temps mais pas seulement, elle pense toujours au petit truc, vous savez le tout petit détail, l’intention, qui vous fera plaisir/sourire. 

Chloé est le genre de femme hyper impliquée dans tout ce qu’elle fait, je pense d’ailleurs qu’elle a un petit (grand ?) côté perfectionniste et vise toujours plus haut. Qu’il s’agisse de projet pro ou de vie perso, elle fait tout à fond et a surtout le sens du détail ! Formée dans la communication et l’événementiel, elle travaille actuellement dans le recrutement mais est également bénévole hyper engagée au festival Jazzin’Cheverny, un festival de Jazz qui se déroule tous les ans au château de Cheverny où elle est chargée de la communication : un deuxième boulot une bonne partie de l’année ! 

Chloé est donc souvent bien occupée : elle aime bouger, découvrir de nouvelles choses, assister à des conférences en tout genre (dernièrement elle est d’ailleurs allée à la toute première conférence TedX qui se déroulait au sein du château de Chambord !), faire du sport, voyager (notamment au Canada, pays qu’elle aime tant !).. Elle sait être là où il se passe des choses. Vous ne savez pas quoi faire ce weekend ? Allez donc lui demander conseil !

C’est une excellente conseillère, toutes catégories de conseils confondues.. pourquoi ? Parce qu’elle vous écoute pour de vrai, retient tout ce que vous lui dites, s’intéresse sincèrement à vous et sait donc vous dire les bons mots et vous suggérer les bonnes choses au bon moment. 

Je lui ai encore dit la semaine dernière qu’elle ferait une parfaite wedding planner. Parce qu’elle écoute mais aussi parce qu’elle a beaucoup de goût, sait gérer 36 choses à la fois et amène toujours un peu de magie dans tout ce qu’elle fait. 

Chez elle, on se sent comme dans un cocon, tout est chaleureux, agréable, on se sent enveloppé de bonnes énergies. 

Cultiver ce qui nous fait du bien, voilà ce qui est important pour Chloé : une maison où il fait bon vivre, passez du temps avec sa famille dont elle est très proche, prendre des nouvelles de ses amis. Des choses simples mais pourtant plus qu’essentielles. 

Si Chloé sait reconnaître les belles choses de la vie, c’est probablement parce qu’elle a vécu des moments difficiles à un âge où les seules choses qui doivent normalement nous préoccuper sont nous, notre jeunesse, nos études, nos amours et la vie qui nous attend. 

Chloé a accompagné sa maman dans la maladie, pendant plusieurs années. Sans frère et soeur mais néanmoins avec une famille très présente, elle a mené beaucoup de choses de front pour accompagner, épauler, soutenir et prendre soin de sa maman pendant les traitements, les allés retours à l’hôpital, les soins à domicile… À l’âge de 25 ans, Chloé a du lui dire au revoir et apprendre à vivre et à se construire en tant que femme, sans le repère qu’est une maman. 

Elle a souhaité évoquer le sujet de la perte d’un proche car elle s’est posée de nombreuses questions : des lectures, des rencontres, des expériences lui ont permis de se rassurer et de s’apaiser. Aujourd’hui à travers son partage elle souhaite proposer des lectures aux personnes qui s’interrogent comme elle sur la thématique de la mort, de la potentielle vie après la mort. Que vous ayez perdu un proche ou que vous soyez curieux, je vous invite à découvrir son partage. 

 

Partage 

Le partage de Chloé est un sujet délicat qui parlera à certain et pourra faire peur à d’autres. Libre à chacun d’avoir ses croyances, sa curiosité d’esprit et sa réceptivité quant aux thématiques de la mort et de l’après. Je laisse aujourd’hui la parole à Chloé pour vous parler de deux livres qui l’ont marquée. (On dit que les gens lisent de moins en moins mais en attendant la plupart des partages ici restent des livres ! Bonne lecture !)

« Je vais parler de deux livres de deux auteurs différents : le premier est un livre d’Elisabeth Kübler-Ross, Mémoire de vie et le second est un livre de Stéphane Alix, Le test : une expérience inouïe : la preuve de l’après vie ?

Ce sont deux livres qui m’ont marquée, que j’ai lu après le décès de ma maman, ce sont des livres qui m’ont été prêtés par un cousin éloigné qui s’intéresse au sujet de l’après vie. Je me posais beaucoup de questions et même si j’avais une idée de ce qu’il se passait après la vie sur Terre j’avais encore plein d’interrogations : que se passe-t-il vraiment ? Peut-on communiquer ?…

Elisabeth Kübler-Ross est un médecin qui vit aux État-Unis, elle a vécu en Pologne. Son livre est une sorte d’autobiographie : son histoire commence juste après guerre. Elle fait des études de médecine, vient d’une famille pauvre et elle va se rendre dans les camps de concentration, pour étudier ces lieux chargés en histoires. Elle y découvre des sensations étranges et plus étonnant encore, des papillons (beaucoup de papillons !) dessinés sur les murs. Elle s’est donc intéressée à la symbolique des papillons et trouvait étrange que les gens qui attendent la mort dessinent des papillons. Elle a fini par comprendre que le papillon était le symbole d’une renaissance et que la mort n’est en fait qu’une RE-naissance : on renaît d’une autre vie à chaque fois. Elle fait ensuite de nombreuses expériences, elle va d’ailleurs se retrouver dans des endroits un peu particuliers où elle n’aurait pas forcément du être, comme des sectes par exemple. Tout au long de vie elle continue d’être médecin et s’intéresse beaucoup aux enfants car ils comprennent beaucoup de choses et sont en capacité, jusqu’à un certain âge de voir et d’interagir avec de choses imperceptibles pour les autres. C’est clairement un roman autobiographie qui raconte le cheminement de cette femme quant à cette thématique. J’ai trouvé ce livre hyper rassurant et bien expliqué mais j’ai tout à fait conscience qu’il faut être sensible à ce sujet pour le lire, sous peine de se faire un peu peur sinon. 

Le second livre que je souhaite partager est un livre de Stephane Alix , un journaliste qui travaille notamment pour M6.  C’est le dernier livre que ma maman a lu, pas en entier. C’est un livre qui l’a beaucoup apaisée quant à ses appréhensions de la mort. Elle avait même dit à sa maman que ce livre l’avait rassurée. Elle avait toujours  peur de nous quitter, mais était rassurée. 

Ce livre s’intitule Le test : une expérience inouïe : la preuve de l’après vie ?

Stephane Alix a perdu son frère, un militaire mort au combat. C’est à ce moment là qu’il a commencé à s’interroger sur une éventuelle communication avec les morts. Avec son père, ils décident de mener un expérience. Quand ce dernier meurt, Stéphane Alix va se rendre dans la salle où est disposé le cercueil de son papa, attendre qu’il n’y ait plus personne avec eux et déposer des objets bien précis dans son cercueil. Son père, avant sa mort, n’a pas eu connaissance des objets qui allaient être enterrés avec lui. L’objectif est donc de voir si une fois enterrés, il peut entrer en communication avec son père avec pour preuve la liste de ces objets. Stephane Alix va ensuite à la rencontre de médium, dans un état d’esprit dubitatif mais avec pour volonté de voir si cela existe vraiment. Il s’aperçoit qu’aucun médium ne reçoit les informations de la même façon : certains ont des flash, certains ont des mots qui leur viennent en têtes, d’autres parfois ont des odeurs… Il finit par ce rendre compte que si une communication existe, elle n’est pas si évidente mais il parvient à trouver des médiums capables de lui donner le titre du livre présent dans le cercueil ou encore capable de déterminer l’ensemble des formes des objets. Selon lui il y a donc bel et bien une forme de communication possible avec les gens qui sont partis. 

C’est un livre qui se lit extrêmement bien et qui nous donne envie d’en savoir toujours plus : va-t-il y arriver ? Que vont lui raconter les médium ? etc. 

J’ai conscience que ce genre de livres peut faire peur car on ne peut pas avoir de preuve scientifique et rationnelle mais il y a des choses tellement précises parfois. 

Ces deux livres m’ont beaucoup aidée, le premier m’a notamment aidée à savoir comment ça se passait au moment de la mort, où va-t-on ? 

Je partage donc ces lectures pour les gens qui se posent certaines questions, qui sont curieux et qui ne savent pas par où commencer… »

 

Routine beauté 

Abonnée a une box beauté, MyLittleBox, Chloé est habituée à recevoir de nouveaux produits chaque mois et à tester de nouvelles choses. À chaque réception, c’est la surprise totale ! Bien évidemment elle a pris le soin de renseigner ses goûts, ses préférences, son type de peau pour recevoir des produits susceptibles de lui plaire et de lui convenir parfaitement. Sa routine beauté change beaucoup en fonction de ce qu’elle trouve dans cette box.

Niveau maquillage, Chloé se maquille tous les jours : elle utilise un fond de teint de la marque Yves Rocher et maquille ses yeux (ou non !) en fonction de ses humeurs à l’aide, entre autres, des palettes Urban Decay. Son maquillage est frais et naturel pour la sublimer en légèreté !

Pour ce qui est des soins, Chloé est plutôt bonne élève, elle applique matin et soin une crème de jour et une crème de nuit Q10 adaptées à son type de peau. Elle prend également le temps de prendre soin de sa peau à l’aide d’un gommage et d’un masque toute les semaines. Le gommage pour permettre d’éliminer les cellules mortes, d’éclaircir le teint et de favoriser le renouvellement cellulaire pour une peau douce et éclatante. Le masque pour traiter les problématiques de la peau : problème d’excès de sébum, de déshydratation, teint terne.. Vous connaissez maintenant !

Pour le maquillage de Chloé j’ai choisi (comme souvent vous allez dire) de réaliser un make up plutôt léger pour ne pas dénaturer sa beauté naturelle ! Je la trouve rayonnante & surtout lumineuse !

Étape du teint : Avant/Après

 

Le léger travail des yeux :

Avant/Après
Maquillage terminé : Avant/Après

 

Pour finir.. 

Je remercie infiniment Chloé pour m’avoir laissée la chance de faire son portrait. J’aime sa douceur, sa philosophie de vie, son optimisme, sa curiosité d’esprit et la façon qu’elle a de mettre de la magie un peu partout où elle passe !

4 commentaires

  1. De la poterie a dit :

    Quel beau portrait. Une réalité écrite et que je confirme mille fois. Bravo pour ces mots, phrases et photos !

  2. Véronique a dit :

    Un joli portrait dans tous les sens du terme. Une personnalité inspirante que ton écriture donne envie de rencontrer !!!

  3. Chloé a dit :

    Merci pour cette expérience, tes mots et ton travail ma jolie Marie ! ✨😘

  4. Laurier a dit :

    Holà et Olé Clhoe
    👌👍🙏🏽

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez