Bien-être

Rituel bien être #1 : Mon carnet de gratitude

Aujourd’hui je vous retrouve pour un premier article bien-être. Car si se sentir belle est important, il est nécessaire de se sentir bien et en harmonie avec soi même. 

Personnellement, mon bien-être agit sur la perception que j’ai de moi et vice versa. Quand je me sens bien je me trouve plus facilement jolie et quand je me sens jolie je me sens bien, vous me suivez ? 

Ce soir je vous propose donc une astuce pour relativiser au quotidien et prendre conscience qu’il y a déjà plein de petite choses super chouettes dans votre vie. 

J’ai connu (et je connais encore !), comme tout le monde j’imagine, des périodes plus difficiles que d’autres où j’ai l’impression que rien ne va. 

Dans ces moments là, je vois tout en noir et je n’arrive pas à prendre du recul pour être objective face à des situations qui me posent problème. 

Pour relativiser, il est possible (et beaucoup de gens le font) de penser qu’il y a pire ailleurs : regardez n’importe quelle chaîne d’infos en continue, connectez-vous à la première page actu du web que vous trouvez, tapez « réchauffement climatique » ou encore « animaux abandonnés » dans la barre de recherche Youtube… Je vous laisse continuer la liste des idées pour déprimer et pour vous dire que finalement, votre vie n’est pas si mal. 

Selon mon point de vue, relativiser sa situation en la comparant à une situation bien pire qui ne vous appartient pas n’a absolument rien de sain. Pourquoi ? 

1.Car à l’instant t, nos émotions ont besoin de s’exprimer et elles n’ont pas envie d’être réprimées en entendant qu’il y a pire ailleurs. Tout ce qui nous importe quand on va mal c’est nous et juste nous, et c’est tout à fait normal !

Quand j’étais toute petite et que j’avais du chagrin, j’ai déjà entendu des trucs du genre « Oui mais arrête de te plaindre, dis toi que quelque part dans le monde il y a des enfants qui ont perdu leurs deux parents ! » Soit, c’est un fait ! Mais ce genre de réflexion me mettait hors de moi «  Alors quoi ? Sous prétexte qu’il y a pire que moi ailleurs je n’ai pas le droit d’être triste ? » Alors ça, non ! Et c’est ce qui nous amène au second point…

2. Les émotions des gens ne se comparent pas ! Ce n’est pas une compétition. Peut être que de votre point de vue, certaines personnes qui sont tristes en ont le droit car elles vivent des choses affreuses. Et à l’inverse, d’autre personnes vivent des choses qui vous paraissent futiles et soudain leur tristesse devient moins légitime à vos yeux.

Dites vous bien que cela vient de votre perception. Ces personnes qui en font trop, connaissez-vous leurs histoires ? Leurs vécus ? Leurs blessures ? Croyez-moi, prendre le temps de connaitre la vie des gens vous explique bien des choses sur leurs réactions au quotidien, alors intéressez-vous aux autres avant de porter un jugement. 

Bref, après ce (graaaaaaaaaaand) détour, je vous propose de découvrir une de mes astuces pour relativiser au quotidien. 

Terminé la négativité & la comparaison, je vous propose une démarche très autocentrée (allé hop, on oublie les autres !). Il n’y a rien de mal à se concentrer sur soi, contrairement à ce que l’on pense, bien au contraire ! Quand on s’occupe de soi et qu’on va bien, on fait le bien autour de soi !

Ma mère m’a appris, quand j’étais plus jeune, à tenir un carnet de gratitude ou plutôt le carnet des trois Kiffs comme elle aime l’appeler. J’avoue ne pas l’avoir toujours tenu avec rigueur mais je sais aujourd’hui qu’il est plus que nécessaire. 

 

Pourquoi un carnet de gratitudes ? 

Quand tout va mal, on a tendance à se focaliser uniquement sur ce qui va mal et on entretient dangereusement un état d’esprit négatif, y compris le soir en allant se coucher : certains peuvent même rencontrer des difficultés pour s’endormir, d’autres font des cauchemars à répétition. 

La carnet de gratitude est donc là pour faire le point sur sa journée et pour prendre conscience qu’en fait, il y a eu plein de choses agréables, et c’est précisément sur ces choses positives qu’il faut centrer notre attention. 

Comment procéder ? 

Le soir, une fois dans votre lit, après avoir terminé votre lecture (de mon blog, bien évidemment !) et après avoir liké les dernières photos Instagram (de Miroir-Animé, bien sûr !), prenez le temps de respirer et de visualiser la journée que vous venez de passer.

1.Notez un point important : vous êtes en vie, là, maintenant, tout de suite, et c’est une chance que tout le monde n’a pas eue ce soir (Oups ! Pas de comparaison, c’est vrai, mais vous voyez l’idée !)

2.Réfléchissez à 3 choses (ou plus !) qui vous ont fait plaisir aujourd’hui : des choses toutes simples comme des choses plus incroyables/exceptionnelles…

– Le sourire d’un inconnu qui vous a tenu la porte d’un magasin

– Le message d’une copine qui voulait prendre de vos nouvelles

– La chaleur du soleil qui caressait votre peau pendant la pause dej au boulot 

– L’odeur du parfum de votre bien aimé(e) dans la salle de bain 

– La part de gâteau au chocolat que vous avez dégustée pour le goûter avec plaisir (et surtout sans culpabilité!)

À vous de vous concentrer sur toutes les petites choses positives de votre journée !

3.Prenez votre joli carnet, posé sur votre table de chevet. Ouvrez-le, inscrivez la date du jour et écrivez « Merci pour… » et lister ces trois choses, peut être très simples mais pourtant si précieuses. Pour moi, écrire ces choses permet des les ancrer dans le réel et de les rendre encore plus vraies. 

4.Fermez votre carnet, fermez vos yeux, concentrez vous sur ces 3 choses et dites vous qu’en fait, la vie est belle !

En cas de gros coup de mou, je vous invite à reprendre ce carnet et à parcourir ces lignes de bonheur. Dites-vous bien que si vous trouvez votre vie toute pourrie aujourd’hui, c’est juste votre perception qui est contrariée, il y a plein de choses positives dans votre quotidien, à vous de leur donner de la place. 

Se concentrer sur le positif, attire le positif, c’est bien connu !

Mais attention ! Comme il s’agit d’un rituel, il faut vous y tenir si vous voulez que cela fonctionne ! J’ai entendu dire qu’après trois semaines  à tenir quotidiennement ce carnet de gratitude, nous développons la faculté d’identifier, d’accueillir et de profiter davantage de ces petits plaisirs à l’instant même où ils se présentent à nous. 

Alors exercez vous à reconnaître et à apprécier ces petits bonheurs qui rendent la vie bien plus belle et qui nous rappellent que finalement, il a y a toujours du bon dans nos vies.

Maintenant que vous connaissez une de mes astuces, je compte sur vous pour vous exercez dès ce soir !

N’hésitez pas, pour commencer à vous entraîner, à m’écrire en commentaires trois choses qui vous ont fait plaisir aujourd’hui, je serai ravie de les découvrir. 

Allé, je me lance, c’est moi qui commence : 

«  Jeudi 22 août 2019, 

Merci pour : 

  • Ce câlin avec Nébule,  mon chat, ce matin dès le petit déjeuner.
  • Ce duo avec Cassie sur Me & You dans la voiture (Quoi ? Il y avait une spéciale classiques R’n’b, je ne pouvais pas dire dire non !).
  • Cette soirée qui m’attend avec mon amoureux (le vrai) mais aussi mon fictif (Thomas Shelby !) devant Peaky Blinder ».

Sur ce je vous souhaite une belle soirée et surtout, faites de beaux rêves !

5 commentaires

  1. Cam a dit :

    Allé moi aussi je me lance (c’est le matin mais c’est pas grave). Merci pour :
    La belle soirée que j ai passé hier soir avec mes amies.
    Avoir remis une copine que je n’avais pas vue depuis 2 ans sur ma route hier.
    Les petits ronflement trop mignons d’Arya (petit chachat), dans mon oreille, qui m’ont réveillé ce matin 😍♥️

    1. Marie a dit :

      Trop chouette tout ça ! il faudra que tu me racontes ♥️

  2. Zab a dit :

    Merci d avoir fait germer la graine que j’ ai discrètement plantée..
    …..

  3. Del a dit :

    Bonjour Marie,
    je le redis: ton blog est une belle découverte. Cocooning, doux et bienveillant….
    Il fait parti des favoris.
    Cet article m’a interpellé avec le mot « carnet », et oui on ne se refait pas on en est addict ou on ne l’est pas. Donc en tant que fan de fournitures scolaires, c’était l’excuse pour en avoir un (encore!) spécial pour ce thème.
    Maintenant il n’y a plus qu’à être prête pour le remplir.
    Merci de tous ces beaux partages.
    Bravo pour les portraits, ils sont magnifiques.

    1. Marie a dit :

      Coucou Delphine ! Mille mercis pour ce commentaire ! Je ne savais pas que tu avais lu autant sur mon blog, ça me fait hyper plaisir ! En effet cet article était fait pour toi, j’espère bien que tu vas tenter l’expérience, je suis sûre que tu auras plein de mots à coucher sur le papier. Merci encore pour ce retour 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez